Et si vous organisiez des défis culinaires dans votre entreprise ?

La motivation est une chose fondamentale au sein d’une entreprise. En effet, toujours acculés au travail, vos collaborateurs pourraient devenir contre-productifs, et voir leur ardeur s’émousser, au fil du temps. Dans ce cas, même des congés pourraient ne pas suffire pour les remotiver.

Alors, comment les défis de cuisine pourraient-ils redonner de la motivation aux travailleurs dans votre société ? Avant de répondre à cette question, laissez-nous vous expliquer en quoi consiste l’organisation des défis culinaires dans une entreprise.

Challenges culinaires, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de défis culinaires, présentant toutes sortes d’activités en « team building » (dégustation à l’aveugle, réalisation de cocktail, atelier du chef, un dîner presque parfait, etc.). Il vous reviendra de choisir les activités qui vous conviennent le mieux, tout en les variant, selon votre fréquence.

Le concept de team building est, en effet, d’organiser des compétitions internes, évidemment de nature ludique, au profit des employés d’une entreprise. Ceci, afin de renforcer l’esprit d’équipe, et la cohésion socio-professionnelle. Chose qui permet, par ailleurs, de briser le cycle de la routine, et d’unir davantage vos collègues autour d’une activité. Cela est très utile, surtout quand l’entreprise est grande, et que certains agents ignorent même, travailler au service du même organisme.

Pourquoi la cuisine ?

Il est vrai qu’il existe une variété de teams building (jeux sportifs, jeux de réflexion, chasse au trésor, etc.). Cependant, tous les employés peuvent ne pas être aptes au sport, qui peut facilement fatiguer, au lieu de distraire. Les jeux de réflexion, quant à eux, risquent d’ennuyer rapidement. Souvent, un grand nombre des employés n’y participe pas, surtout les femmes.

Par contre, un défi de cuisine permet, en premier lieu, de faire participer tous vos collaborateurs. Cuisiner ensemble, manger, boire, permettra aux membres de votre équipe de se connaître de manière beaucoup plus personnelle, et ce, sous toutes autres facettes. C’est le lieu pour certains, d’affirmer leur identité culturelle, à travers les mets concoctés.

Bref, un défi culinaire est beaucoup plus amusant, plus participatif, et en plus, moins coûteux, que les autres activités.

Teams building culinaires, comment procéder ?

Vous avez le choix entre organiser vos défis culinaires de façon indépendante, faire appel à des professionnels, ou simplement à un chef cuisinier.

Quelle que soit l’option choisie, cela promet d’être intéressant. Cependant, voici pour vous, quelques astuces pour vivre des moments inoubliables.

  • Des équipes mixtes

L’objectif étant de renforcer la cohésion sociale, au sein des membres de votre société, prenez du plaisir à varier la composition des équipes. Ne formez pas les équipes par affiliation, départements, ou selon les préférences de chacun. Il faudrait le plus de mélange, pour des rencontres nouvelles. Autrement, vous pourriez créer des rivalités par section, au lieu d’une harmonie partagée. Selon la taille de votre entreprise, composez des équipes de 3 à 6 personnes.

Prenez également plaisir, à inviter des entreprises externes. Vous seriez étonné de voir combien vos collègues peuvent être solidaires.

  • Des challenges sans tabous

Inutile d’instaurer des règles pompeuses, si ce n’est celle-ci : défense de mettre feu au bâtiment ; puisque trop de règles, rendraient l’activité contraignante, semblable à des consignes professionnelles. Ne l’oubliez pas, le but de cette séance est de s’amuser, pas de punir, ni de maintenir sur la braise.

Il faudra néanmoins instaurer un deadline, pour la fin de chaque préparation ceci pour ne pas abuser du temps. 1 heure 30 au maximum pour cuisiner, et 30 minutes pour la dégustation.

  • L’autonomie du choix des repas

Pour des défis culinaires intra-entreprises, il est préférable de laisser chaque équipe définir un mets de concert. C’est d’ailleurs l’un des avantages de former des équipes. Ils pourront, en dépit de la diversité des origines de chaque individu, retenir un plat, et connaître, par ricochet, les allergies de l’autre. Attendez-vous à des surprises. Certains mets peuvent ne pas avoir de nom. Car tout le monde aura apporté sa pierre au contenu de la casserole. D’où le sens de la créativité et de l’acceptation individuelle.

Par mesure de sécurité, engagez un chef cuisinier pour prévenir tous les risques d’intoxication alimentaire par inadvertance, et de constipation.

  • Un jury original

Vous aurez un jury formel, chargé de déguster et de délibérer, mais aussi, toutes les équipes pourront également goûter, à tour de rôle, aux repas cuisinés, et ensuite attribuer des notes.

Dégustation à l’aveuglette, talents cachés du chef… Diversifiez les activités, pour plus pimenter la séance.

  • Des prix comme récompenses

Les prix sont un excellent moyen de galvaniser votre personnel, et de pousser la totalité des employés à y participer. Pas de lots grandiloquents : stylos, blocs-notes, ustensiles, etc., seront largement suffisants.

  • Des défis culinaires réguliers

Ne vous contentez pas d’une seule organisation par année. Trop peu pour susciter de l’impatience. Profitez des fêtes de fin d’année, ainsi que de toutes ces petites occasions, pour rendre plus festives, vos célébrations diverses. Cela ne pourra que booster vos collaborateurs, et leur donner envie de toujours faire partie de l’entreprise.

Vous pourriez, par ailleurs, changer de temps à autre de cadre, pour un dépaysement exquis, et une détente agréable.